Le ciel

Si la question du ciel n'est pas posée, cela ne m'intéresse pas: je reste au sol.
Si tu n'interroges pas le ciel, ça décolle pas, on reste dans le petit.

Le ciel, ce sont les questions, les énigmes, la question du sens. C'est à dire l'Histoire.
Et aussi l'ouverture, l'échappée: l'espace vierge dans lequel on peut se projeter. Le rêve.

Le sol, par contre: c'est le territoire, l'état des lieux. 

Cette salle de répétition est décidément trop basse. 
Difficulté de construire les lignes de force.