Plus grand que soi



Il en est de certains comédiens (et metteurs en scène) comme des hommes politiques.
Qui ne sont traversés d'aucun souffle, d'aucune mission.
Il faut entendre des voix, "être parlé", traversé par qq de plus grand que soi, relié sans cesse à cette folie que fut la naissance du premier homme, ainsi l'humilité et la claire conscience pourront avoir pour compagne la poésie.

Notre époque ne se prête pas à l'émergence d'une telle aptitude. Qui parle lorsque je parle ? Personne d'autre que mon Moi-je, dont je connais hélas le moindre recoin et qui tambourine par coeur, dans une caisse de plus en plus vaine, vide et bientôt guerrière.