Les lois du vivant

Si tu n'es pas étonné par tout ce qui t'arrive, tout ce que tu reçois, tu ne seras jamais vivant.
Aucune vie ne pulsera en toi.
Tels ces chercheurs en blouse blanche, dans cet espace vierge de tout, dans ce lieu totalement artificiel, nous travaillons inlassablement à chercher à recréer du vivant. Tel est notre unique point d'horizon. Telle est notre seule utopie. Notre folie.

La loi n°1, c'est l'étonnement: ne jamais savoir ce qui va suivre. Avoir tout oublier. Surtout le texte (mot) à venir.

La loi n°2: être toujours relié à - , en contact - avec une chose précise, concrète. Et ce, à chaque mot, chaque seconde.
"En général", cela n'existe pas. Ou bien, l'on est mort.
Pas de regard flou, dans le vague, flottant. Le regard, le corps, en perpétuelle connexion.

Ces deux lois : l'étonnement et la connexion sont la base de la reconstitution du vivant.